Premiers Baisers.

(N’allez pas croire que je vous ai oublié parce que ce n’est pas DU TOUT, le cas)

J’étais juste très occupée.

Par le lycée.

(ouais, j’suis une grande fille maintenant, je vais au lycée et tout)

Bref (on voit que je suis au top de ma forme, je sais, je sais!)

Bon. Passons à l’article (oui, vous ne risquez pas de voir de vernis à ongles sur le blog d’ici un moment, je fais une sorte de… pause. Du vernis à ongles, oui.)

Puis n’allez pas croire que le titre de cet article est lié à une quelconque histoire d’amour. Bah non, y’en a jamais eu. De premiers baisers ni d’histoire d’amour. (Céline-raconte-sa-vie-houhouhou)

Bref.

Donc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trève de suspense (GENRE)(je suis sûre qu’il y a plein de lecteurs qui sont passés directement en bas…) je vais vous parler d’un baume Lush.

Oui du Lush.

C’est une première sur le blog. Il y a une première fois à tout, non? (non, mais ne croyez pas que je  parle d’autre chose, je parle bien des premières fois bloguesques : quand on parle d’une marque d’un produit que personne ne connaissait, d’un vernis que personne ne connaissait non plus)(bref, vous voyez)(aucune allusion à l’acte sexuel).

Je l’avais acheté en juillet (OUI EN JUILLET, NOUS SOMMES EN DECEMBRE, TOUT EST NORMAL), c’était une pulsion, la première fois que je rentrais dans un Lush francophone (la première fois étant dans un Lush allemand à Frankfurt pour être précise, je ne me souviens plus de la vendeuse, mais y’avait pleiiiiin de coupains avec moi, et l’odeur m’avait fait un peu mal au nez, et c’était en… 2010, je sais, c’est fantastique) et il me faisait de l’oeil à la caisse. Je l’avais déjà vu sur moulte blogs, c’était l’occasion pour moi de pouvoir l’essayer, voir ce qu’il avait sous le couvercle le petit! (bah oui, sous le couvercle, je n’allais pas vous dire dans le ventre parcqu’il n’en a pas… EH OUAIS).

Donc, après avoir payé une certaine somme chez Lush Suisse (je ne m’en souviens plus, puis j’ai la flemme de vous dire), j’en suis arrivée à la conclusion suivante :

A) Lush, c’est cher.

B) J’espère que ce fehriufyuiyzuieyziuryzu baume va être à la hauteur.

et C) Putain, Lush, c’est trop cher.

(oui, j’ai dit « putain », non, je ne m’en excuserais pas)(je crois que ça se voyait que je pensais à ça quand j’avais fini de payer mes achats)(j’avais plus d’argent après)(mais j’avais un baume teinté, héhéhéhéhéhéhéhé)(il faut avoir le sens des priorités dans la vie, N’EST-CE-PAS)

Bref.

Donc, j’avais mon baume teinté, plus d’argent, mais un grand sourire jusqu’aux noreilles,  PARCE QUE J’AVAIS MON BAUME TEINTÉ, HELL YEAAAAH.

Oui bon.

Bref.

Parlons du packaging (et je ne l’ai pas googlé pour réussir à bien écrire le mot, OUAAAAIS), du baume en lui-même et de ce qu’en j’en pense (sauf si vous n’en avez rien à cirer, dans ce cas là, vous êtes prié de partir, ouais, ouais)

Je dois vous avouer quelque chose, je crois que je suis la seule blogueuse (mais.. j’suis pas une vraie blogueuse en fait…) à aimer les packagings en pot.

J’AIME LES PACKAGINGS EN POOOOOOT. OWIIIII JE LES AIME.

(je suis normale, tulululu)

Donc, on a joli packaging en pot. Un petit pot en métal avec une jolie petite étiquette (vous êtes pas bêtes, vous voyez la photo) Et je le trouve pratique à glisser dans un sac/une poche/une trousse/une baguette de pain/un fondant au chocolat (rayez la mention inutile, merci bien).

Donc là, déjà indice de contentitude : + 10000000000.

Ensuite vient le moment fatidique de l’ouverture du pot. Et là bah…

Bah…

Bah…

L’odeur quoi.

Mais l’odeur peut-être pas dans le bon sens du terme au début.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur le site de Lush, ils disent « Notre arôme de pomme rouge, de cannelle et de chocolat blanc est délicieux », JE NE SUIS PAS D’ACCORD. Enfin si. Mais disons qu’au début, si votre nez n’est pas habitué aux odeurs très sucrées, vous allez rapidement être dégoûté ou écoeuré par l’odeur de ce baume à lèvres. Mais, on s’y fait. Par exemple, moi, j’ai dû l’appliquer environ cinq fois pour m’habituer à l’odeur et l’apprécier à sa juste valeur. Mais dès que l’on sent, déjà on a l’odeur de pomme d’amour qui arrive, ensuite, si on sent encore un peu, on peut trouver une odeur sucrée de vanille pas du tout entêtante et ensuite, en fin (oui, oui, « en fin »), une légère odeur de chocolat toute douce. Et moi j’aime bien en fin de compte. C’est spécial, mais délicieux. Je m’embrasserais presque à chaque fois que je le porte en fait… (pour tout vous dire).

En ce qui concerne la tenue et la texture (entendez par là, le rendu sur les lèvres…). Je ne sais pas. Je suis trop nulle pour vous dire quand un rouge à lèvres/baume teinté/crème chantilly (ouais, sur les lèvres) commence à se faire la malle, parce que je ne me reluque pas tout le temps dans un miroir (j’aime bien le mot miroir). Non mais en vrai, approximativement, je dirais que ce baume teinté tient presque quatre heures, puisque j’en remets à la pause si besoin est, et que dans la mesure où j’en mets à 6h40 et des brouettes et que ma pause est qu’à 10h (on va dire)(OUI BON HEIN) il tient toujours la route. Donc, si je devais me prononcer, on va dire qu’il a une tenue tout à fait correcte. Ce baume a une texture matte, comme les rouge à lèvres mats, mais en plus confortable. Et si il y a une chose que j’aime bien sur ce baume (j’allais dire rouge à lèvres, tululu), c’est que l’on peut moduler sa couleur comme on veut, une couche, un joli rouge-mais-pas-trop, à deux couches, l’intensité du rouge augmente et sublime les lèvres et en trois couches… je n’ai pas testé (ne soyez pas tristes, je vous fait tous des câlins de consolation)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et pour conclure (parce qu’il faut bien une conclusion, je crois que les cours me montent un peu à la tête…), je dirais que ce baume est un bon compromis au rouge à lèvres. Surtout pour moi qui n’ait pas beaucoup de rouges à lèvres et qui n’en porte pas énormément.

N’empêche que chez Lush ils auraient dû appeler ça un-rouge-à-lèvres-mat-en-pot.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Où le trouver ? Ici ou chez Lush en magasin pour 9€45 (mais je ne pense pas que vous puissiez encore le trouver. Non, ne pleurez pas)

Love,

signature

Publicités